Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/05/2008

Le printemps est là

Aujourdh'hui, c' est le 17 mai, la fête nationale de la Norvège. David a eu de la fièvre pendant 3 jours et on a du aller chez le médecin au lieu de faire la fête. Donc pas de photos de cette belle journée. Par contre des photos du printemps qui depuis trois semaines nous réjouit, malgré le retour du froid ce matin. Il a neigé jusqu' à 500 m d' haltitude.

2008/0517/1.JPG
Au dessus du village un grand merisier est le premier à verdir. Cette année il a commencé en mars.
.
2008/0517/1_5.jpg
Le soleil du matin illumine ses grappes de fleurs. Il faisait tellement beau qu je suis allée passer la nuit tout prêt, à la belle étoile.
2008/0517/2.JPG
La bergeronette est pour nous comme l' hirondelle est pour les francais, c' est elle qui revient avec le printemps. Je note chaque année la date de son arrivée. Le 12 avril, 2 jour plus tôt que l' année dernière. Depuis quelques temps, j' enregistre sur un site mes observations de faune et de flore, accompagnées de photos depuis cette année. Si ca vous interesse regardez http://www.miljolare.no/, vis deltakere, et chercher mon prénom. Voici quelques' uns des oiseaux vus et photographiés ce printemps
2008/0517/3.JPG
Traquet tarier, ou Tarier des près
2008/0517/4.JPG
 Le gobe-mouche noir
2008/0517/5.JPG
Un pouillot véloce
2008/0517/6.JPG
Et un autre qui chantait son chant bien caractéristique, comme une horloge qui fait tic-tac
2008/0517/6_5.jpg
 Un pouillot fitis, aussi reconnu grace à son chant.
2008/0517/9.JPG
Une mésange nonette
2008/0517/10.JPG
un rouge gorge qui a essayé de me faire peur. J' ai du passer un peu trop près de son nid.
2008/0517/11.jpg
Une grive litorne dans le prunier sous la ferme qui donne de délicieuses Reine Claude vertes
2008/0517/12.JPG
Un drôle de papillon de nuit, un Xylena vetusta en latin. Je ne sais pas en francais. On dirait un petit bout de bois.
2008/0517/14.JPG
Deux cincles plongeurs qui se chamaillaient un peu au bord de la rivière, au millieu du village
2008/0517/14_5.JPG
Deux huitriers pie de mer, cherchant des vers dans le pré juste derrière la maison.
2008/0517/15.jpg
Des cardamines dans les prés, comme dans les Vosges.
2008/0517/16.JPG
Dans la forêt les fougères sortent au grands régal des chèvres.
2008/0517/17.jpg
Les chèvres sortent depuis début mai et apprécient les jeunes pousses et les fleurs de printemps. Ici des oxalis.
.
2008/0517/18.jpg
Le troupeau en pâture sous la falaise ou l' herbe est tendre et drue.
.
2008/0517/19.JPG
Une équipe de la chaine NRK 1 fait un reportage d' une heure sur le fjord et les chèvres en collaboration avec la Corée. L' émission passera en Norvège en janvier 2009. Ils vont venir tourner régulièrement pendant toute l' année pour suivre les saisons. Demain on monte à l' estive de Melhus ensemble. Pas facile de filmer les chèvres, elles n' en font qu' à leur têtes et croquent les cordons des micros.
.
2008/0517/20.JPG
A Lunden, Stig Arne nous à aidé en labourant avec son tracteur. Puis nous avons ramassé les caillous et hersé avec le fjord Peik.
.
2008/0517/21.jpg
Après avoir semé l' herbe à la main, c' est le cheval qui a tiré le rouleau. (Foto du rotoculteur)
-
2008/0517/22.jpg
Le jardin derrière la maison est complètement envahi d' "herbe aux goutteux", mais trop petit pour être labouré. Voilà pourquoi j' ai acheté 2 cochons qui vont me faire le travail qui leur plait d' ailleur beaucoup.
.
2008/0517/23.jpg
Floraison des pommiers et pissenlits.
.
2008/0517/24.jpg
En allant à Bergen la semaine dernière, la vue du lac à Oppheim était magnifique.

23/02/2008

UNESCO

Le 14 juillet 2005, la nouvelle nous est parvenue que notre fjord était reconnu comme nouveau site mondial de l' Unesco. Pour fêter ca, Ivar qui en est en partie l' artisan a eu l' idée de faire une "hesje" à Stokko, formant le mot UNESCO. Toute la famille l' a aidé et s' est bien amusée.

2008/0223/1.jpg
Le lendemain de la confection, le travail continue plus haut.
2008/0223/2.jpg
.
Après 10 jours de sèchage, le foin est prêt à être rentré en bateau.
.
2008/0223/3.jpg
.
10 aout 05: Sous la hesje, l' herbe était à l' ombre et n' a pas verdi en repoussant. Le mot se voyait encore longtemps après.
.
2008/0223/4.jpg
.
Le 10 juin 2006, le temps était magnifique pour la fête d' inauguration. Tout un groupe de bateaux à rame du fjord, surtout des "færing" allaient faire le trajet Undredal - Bakka où se tiendrait la fête, dans l' après midi.
.
2008/0223/5.jpg
.
Les rameurs prennent leur petit déjeuner sur le quai à Undredal. Ils en auront bien besoin, il faut compter environ 4 heures de rame.
.
2008/0223/6.jpg 
.
Je suis partie un peu plus tard en faisant du stop avev un petit bateau à moteur. Bien pratique pour faire des photos des bateaux à rame.
.
2008/0223/7.jpg
.
Nous les avons rattrappé à l' entrée du Nærøyfjorden, sous la cascade Sagfossen.
.
2008/0223/8.jpg
.
Sognefæring
.
2008/0223/9.jpg
.
Un Færing et un bateau de course de Oseberg sur les vagues du ferry qui vient de passer.
.
2008/0223/10.jpg
.
.
2008/0223/11.jpg
.
Sognefæring
.
2008/0223/12.jpg
.
Au trois quart du chemin le navire royal, Norge, nous a dépassé à la hauteur du village de Dyrdal, avec à bord la reine Sonja à qui revenait l' honneur d' inaugurer le site. Les rameurs on ramés de plus belle. Nous avons tiré la barque la plus en arrière pour qu' elle rattrappe les autres.
.
2008/0223/13.jpg
Entre Dyrdal et Styvi, une copie du bateau de course retrouvé avec le Drakar viking de Oseberg.
.
2008/0223/14.jpg
.
Arrivée sur Tufte, à Bakka.
.
2008/0223/15.jpg
.
Norge (Norvège) encrée au large de Bakka.
.
2008/0223/16.jpg
.
Beaucoup de monde s' était rassemblé en cette si belle journée.
2008/0223/17.jpg
.
Le groupe des jeunes joueurs d' accordéon diatonique de la commune nous a fait de la musique...
.
2008/0223/18.jpg
.
...avant que Sa Majestée, Sonja, reine de Norvège ne fasse son discours d' inauguration. Et là, j' ai été pétrifiée: En fin de discours, elle a racontée comment il y a 22 ans elle était descendu de la montagne, en randonnée pédestre dans le coin et avait fait une pause dans une estive le jour où une petite francaise se fiancait à un jeune chevrier d' Undredal. Depuis elle avait suivi les travaux de la francaise pour la sauvegarde des traditions fromagères norvégiennes et elle l' en félicitait! Peut après, une personne est venue me chercher et med dire que la reine m' invitait à partager son repas.
2008/0223/19.jpg
On m' a fait une place en face d' elle, à coté de la ministre de l' environnement. A la même table, les préfets des 2 départements concernés par le site de l' Unesco.
J' ai pu parler avec elle et la ministre, du travail qui me préoccupe pendant bien 1 heure.
.
2008/0223/20.jpg
.
.
2008/0223/21.jpg
.
En quittant le repas pour retrouver son navire, les accordéons jouaient encore et la reine a entamé une valse avec le préfet qui l' accompagnait. C' était amusant de voir comme la reine Sonja improvisait dans un programme stricte, préparé à la minute depuis longtemps.
2008/0223/21_5.jpg
.
Le bateau des VIP, qui devaient rentrer se préparer au repas de galla à l' hôtel Fretheim, où ils étaient invités, est parti en premier. J' attendais le deuxième bateau pour rentrer, quand Ivar, qui lui était invité, m' a appellé: Il fallait que je me débrouille pour rentrer vite car la reine insistait pour que je sois là aussi au repas du soir! J' ai fait signe à un photographe du coin qui a un hors-bord rapide, et il m' a ramené chez-moi. Là Ivar m' attendait, déjà prêt. J' ai sauté dans mon costume régional du Sogn, fait pour notre marriage, et nous avons foncé vers Flåm en voiture.
2008/0223/22.jpg
Nous étions les derniers, tous les invités étaient déjà à leur places, il ne manquait que la reine Sonja. Encore une surprise: on nous a conduit droit à la table principale, moi qui n' était même pas invitée à l' origine!  Pour la deuxième fois de la journée j' ai partagé le repas en sa compagnie, avec Ivar aussi cette fois-ci. Quelle belle journée inoubliable!

13/02/2008

La chasse aux rennes

Dans le grand nord de la Norvège, les troupeaux de rennes sont domestiques. Par contre dans les hauts plateaux du sud, les troupeaux de rennes sont sauvages et chaque année, du 20 août au 21 septembre la chasse permet de règler le nombre de bêtes qui vont passer l' hiver sur ces plateaux très hostiles. La chasse en Norvège est pratiquée surtout par les agriculteurs et fait parti depuis toujours, des ressources alimentaires de l' hiver, avec les ceuillettes de baies (myrtilles, airelles, molte) ainsi que les fromages fabriqués en montagne l' été, sur des páturages de saison.
2008/0213/1.jpg
Le 19 août au soir, nous sommes partis pour la montagne, Gry, Laila, Pacôme (mon frère) et moi. Laila à été garde-chasse pendant des années et connais la montagne comme sa poche.
.
2008/0213/2.jpg
Après 2 heures de marche en montant, voilà le plateau qui se déploie devant nous, à la tombée de la nuit. Au premier plan un cairn original.
2008/0213/3.jpg
Quand nous sommes arrivés au refuge communal, Melahytta, 1.400 m d' haltitude, il faisait nuit.
Le lendemain matin le temps était très maussade, vent, froid et brouillard
2008/0213/4.jpg
Après un bon petit déjeuner nous nous sommes bien habillés et partis dans le brouillard à la recherche des rennes
.
2008/0213/5.jpg
Le brouillard ne permettait pas de voir grand chose. Nous avons trouvé un coin à l' abri du vent et croqué nos barres de chocolat et bu un café bien chaud.
.
2008/0213/6.jpg
Aux creux des rochers, des apparitions de temps en temps comme cette "renoncule des glaces",(Ranunculus glacialis) qui est blanche tôt dans la saison mais se referme et vire au rose en fin de saison
.
2008/0213/7.jpg
.
Désert de caillou et de glace. C' est incroyable que les rennes y vivent par centaines et s' y engraissent au courant de l' été pour pouvoir survivre l' hiver.  Nous sommes fin août et il ya a encore beaucoup de neige à cette haltitude. Il n' y a que 3% du territoire norvégien qui soit habitable.
.
2008/0213/8.jpg
 .
Le temps ne se prêtant pas trop ni à chercher les rennes aux jumelles, ni à se faire bronzer, j' ai gardé le nez vers le sol en marchant et  fait plein de fotos de jolis rochers. C' est moins lourds que de les mettre dans son sac! Si je trouve le temps j' en ferais un album.
.
2008/0213/9.jpg
 .
Nous sommes rentrés bredouilles et gelés. On a fait un feu d' enfer dans le refuge. Un autre chasseur nous à retrouvé ce soir là et à partagé avec nous des morceaux de rennes qu' on à grillé au feu. Un délice.
.
2008/0213/10.jpg
Le lendemain, oh joie, il faisait un temps magnifique. Les montagnes au fond sont celles qui dominent au dessus de la vallée d' Undredal
.
2008/0213/11.jpg
.
Nous avons marché toute la matinée à la recherche des rennes, mais rien. Il y a de l' eau partout sur les plateaux, et il est parfois difficile de traverser les torrents. Là, nous avons posés des pierres pour faire un gué.
.
2008/0213/12.jpg
.
Une autre renoncule, blanche celle.ci
.
2008/0213/13.jpg
.
Quand la rivière est trop profonde, il faut se déchausser. Activation de la circulation sanguine assurée! Pacôme à hurlé:  a mi chemin dans l' eau glacée, Laila lui a annoncé qu' on faisait demi tour, car d' autres chasseurs avait vu des rennes de l' autre coté.
.
2008/0213/15.jpg
.
Nous sommes donc revenus sur nos pas et installés sur une bute avec une vue immense. Au fond, le sommet caractéristique de Vetle Melen. Laila suivait les messages radio des autres chasseurs. Pacôme à fait un somme. Moi, je suis descendu au lac voisin faire des photos da la glace qui y flottait.
.
2008/0213/14.jpg
.
Vers les 16h30 nous avons appercu les premiers rennes, loin vers le sud-ouest.
.
2008/0213/16.jpg
.
Un groupe d' une dizaine de males aux grands bois. Ils ont vite disparus.
Nous avons pris le chemin du retour pour rentrer avant la nuit.
.
2008/0213/17.jpg
Nous avons croisé leur trace. Leurs onglons sont très larges pour bien porter sur la neige.
Nous étions déjà bien avancés sur le chemin du retour quand la radio nous a annoncé que le groupe avait fait demi tour et se dirigeait droit vers nous! Nous avons laissé nos sacs, et sommes repartis un peu en arrière nous cacher derrière un rocher.
2008/0213/18.jpg
Quelques minutes plus tard, les rennes sont venus droit vers nous. Laila n' avait pas de carte de bouc et ne pouvait donc pas tirer. Ils sont venus jusqu' à à peine 10 mètres avant de nous voir, et j' ai tiré tout ce que j' ai pu avec mon appareil photo.
.
2008/0213/19.jpg
Quand ils nous on vus, ils on détalés des 2 cotés du rocher, faisant jaillir la neige. Spectacle sublime.
.
2008/0213/20.jpg
2008/0213/21.jpg
Ce sont les rennes qui on gagnés la partie. Nous en sommes bien contents, cela nous fait redescendre le sac moins lourd et la tête pleine d' un super souvenir.
2008/0213/22.jpg
Les voitures nous attendent en bas dans le fond de la vallée. Deux jours de vie intensément proche de la nature prennent fin.
.
2008/0213/23.jpg
De retour en bord de fjord, un magnifique couché de soleil couronna cette belle journée. La vue de Aurland, vers Undredal, à gauche entre les 2 montagnes.

27/01/2008

Manque de Soleil

Une image des foins que j' aime beaucoup. avec beaucoup de soleil: Aurelie, Peik, un matin tranquille de l' été 2006 pour faire contraste avec le temps qui nous secoue en ce moment.
2008/1.jpg
Les tempêtes font rage, toutes les routes d' est en ouest sont bloquées par des avalanches. Tout est trempé et gris.
.
2008/21.jpg
Cette photo du fjord à Leikanger, un peu plus à l' ouest, (Photo: Petter Øgard) montre le temps qu' on avait hier. Maintenant il neige.
2008/3.jpg
La plus grosse avalanche qui bloque la route nationale entre Oslo et Bergen, E16, fait 300 m de long et jusqu' à 7 m de haut (Photo Arne Eithun/NRK)
Demain nous nous envolons pour la France, passer une semaine d' apprentissage à l' affinage des fromages à la maison Mons, à coté de Roanne. Soleil espéré.

06/01/2008

Rentrer les dernières chèvres

8 décembre 2007
2007/120807/1.jpg
Je vois que je n' ai pas fini ce feuilleton.
Il restait une chèvre seule au dessous de la falaise blanche. Le 7 décembre je l ' ai appercu aux jumelles. Ce n' était pas évident car de couleur foncé elle se confondait bien avec les couleurs d' automne. Le lendemain Stig Arne et moi avons décidé de faire un essai même si on ne la voyait plus. Nous sommes montés par Tågingi, passés par la chaine qui aide à grimper et là nous nous sommes séparés pour chercher chacun de son coté. Nous étions en contact par radio.
J' allais en appellant, et en passant une butte, vers un ravin, je l' ai rencontré, montant vers moi,  toute étonnée de voir du monde! Au fond Undredal.
2007/120807/2.jpg
C' était une de celle de Stig Arne. Regardez comme il est heureux d' avoir retrouvé sa chèvre...
2 jours après lui et Gunhild sont remontés à Britaskorane. Des 6 chèvres qui étaient là haut, ils ont réussit à en rentrer trois dont Lilja.
Le 11 des, il a été observé à la longue vue que une des trois qui restaient boitait.
Le 12 des, on n' en voyait que 2 et elles étaient dans un endroit pas trop difficile. Gunhild et Stig Arne sont encore une fois montés. Ils les ont ramenés. Elles étaient maigres comme tout. La boiteuse était tombée et 2 aigles royaux en faisaient un festin. Ils n' étaient qu' à une quarantaine de mètres quand ils se sont envolés.
Il manque encore 2 chèvres aux voisins et une chevrette pour nous. Mais nous ne les avons vu nulle part et les considerons comme perdues. Les recherches sont donc closes.
Il ne nous reste plus qu' un bouc sauvage dans le fjord voisin.

Tempête

2008/0106/1.jpg
Ces trois dernier jours le vent à soufflé très fort.
2008/0106/2.jpg
Photo depuis la fenêtre de la salle de bain. La tempête était au pire vendredi. Le fjord était blanc d' écume. Notre maison en bois sur le quai vibrait et était difficile à chauffer. On sentait des courants d' air partout
2008/0106/3.jpg
Notre nouveau pasteur, Kjell, voisin à quai qui habite dans un voilier n' a pas dormi de 3 nuits. Les vagues ne sont pas longues et haute comme en Méditerranée, mais courte et raides et ont rudement secoué le bateau. Il aurait du se rendre à un port plus tranquille avant la tempête, mais la glace pas encore complètement partie l' en a empêché. Le vent et les vagues ont maintenant eu raison de la glace.
2008/0106/4.jpg
Le voilier à tenu le coup, mais pas les deux barques devant la maison. Celle du voisin à cassé sa corde et en cognant contre la notre, l' a déstabilisée et les vagues l' ont remplie d' eau. Heureusement que ce type de bateau ne peut pas couler complètement. C' est à grand peine que nous l' avons vidé. Surement bien 700 litres tandis que la barque tangait violemment. J' ai les muscles du dos tout endoloris après l' effort inhabituel. Puis nous l' avons tiré à terre.
C' est dans ce décor que notre épicier et cousin d' Ivar s' est marié et que les chèvres ont commencé à mettre bas. Voir d' autre notes

02/01/2008

Nouvelle année

2008/0101/1.jpg
Pour le premier jour de l' année une promenade en raquettes au dessus d' Aurland. L' ancienne route de Lærdal est dégagée jusqu' aux dernières fermes, à 800 m d' haltitude environ. A Stegastein, un point de vue à été ammenagé.
2008/0101/2.jpg
La rampe du point de vue.
2008/0101/3.jpg
En dessous, Aurland, centre de la commune. Flåm est au fond à gauche.
2008/0101/4.jpg
Aurland et son église en pierre du 12 ème siècle.
2008/0101/5.jpg  2008/0101/6.jpg 
Deux casse-noix mouchetés étaient tout près. J' ai beaucoup regretté mon bon appareil et son zoom, volé il y a trois jours à Arfeuilles, petit village de l' Allier où nous avons passé l' entre deux fêtes. Mais l' appareil compact dont j' ai du me suffir aujourd' hui donne une petite idée de ce bel oiseau. Il y a un an, j' en ai trouvé un mort au même endroit. Il était rentré dans une des vitres à coté de la rampe.
2008/0101/7.jpg
La vue vers Undredal vers 1 h de l' après midi
2008/0101/8.jpg
La même vue au retour, vers 3 h au soleil couchant. Le fjord est de nouveau gelé et vierge puisque le brise glace n' est pas passé depuis quelques jours.
2008/0101/9.jpg
Enfin on a trouvé le soeil!
2008/0101/10.jpg
De l' autre coté du fjord, la vallée suspendue Frondalen
2008/0101/11.jpg
Même au milieu de la journée, le soleil est très rasant
2008/0101/12.jpg
Un fjord entre la montagne ou nous sommes et celle qui est derrière.
2008/0101/13.jpg
De l' autre coté, une estive qui aujourd' hui ne sert plus que pour les loisirs. Alors la forêt repousse, bien aidée par le réchauffement général, et bientôt le terrain sera impénétrable, couvert de bouleaux.
2008/0101/14.jpg
Une chanson m' est revenue en tête en rentrant:
"Je connais les brumes claires, ...
2008/0101/15.jpg
...La neige rose des matins d' hiver...
2008/0101/16.jpg
... Je voudrais te retrouver, le lièvre blanc qu' on ne voit jamais..."

16/11/2007

Froid et glace

161107/1.jpg
La glace forme maintenant un tapis d' une pièce qui bouche les 2 bras du fjord de part et d' autre d' Undredal. Undredal est le seul port libre de la commune et l' unique bateau touristique de la saison s' y est retranché. Normalement il ne fait que passer devant le village en route entre Flåm et Gudvangen.
161107/2.jpg
Il n' est pas gros sous la montagne. Les touristes viennent maintenat de Flåm en buss et font un tour sur le fjord, jusqu' au bord de la glace et reviennent. Les gens du coin sont mécontents de la compagnie de bateau. Il y a 30 ans les bateaux sur le fjord étaient brise-glace. Aujourd'hui ils ne supportent rien. 2 hameaux sans route sont bloqués.
161107/3.jpg
Glacons pendants, algues et reflets.
161107/4.jpg
Pour aller chercher nos chèvres, hier,  il a fallu tout doucement ouvrir un canal dans la glace qui ne fait que 2 cm d' épaisseur.
Puis marcher dans les rochers plus loin que d' habitude...
161107/5.jpg
Sept chèvres de retrouvées. Il faisait presque nuit quand nous sommes rentrées. La nuit tombe maintenant vers 3h30.
161107/6.jpg
Sculpture de glace le long d' un ruisseau.
161107/7.jpg
Ce matin, nouvelle expédition. J' ai rencontré des marsouins en traversant le fjord. Une mère et son petit. C' est la première fois que je réussie une photo. Ils ne passent qu' un quart de seconde en surface pour respirer.
161107/8.jpg
En face, d' abord trois chèvres que j' ai rentrée toute seule tandis que Stig Arne et Gunhild allaient en chercher un groupe très haut, à Britaskårane. Le temps tourne et le redoux arrive. C' est un temps risqué car les rochers et la glace se détachent facilement des falaises. Quelques rochers on dévalés les pentes et nous ont fait peur.
161107/9.jpg
Après avoir donné du mal à Stig Arne et Gunhild en essayant de s' échapper dans tous les sens, voilà les chèvres qui arrivent.
161107/10.jpg
Le premier bateau rempli est largué sur le fjord tandis que nous chargeons le deuxième. Pas de danger qu' elles ne s' échappent! 28 têtes aujourd' hui.
161107/11.jpg
Retour. Etincelle fait gonfler les poils de son visage pour perdre moins de chaleur.
161107/12.jpg
Arrivées à bon port, elles se régalent d' algues. Mais y descendre d' elles même? Tu peux toujours courrir.
161107/13.jpg
Chèvre-sirène
161107/14.jpg
La glace est belle mais peut aussi être meurtrière. Hier à Flåm, sur le pont de la route nationnale, un camion à glissé, percutant 2 voitures. Dans l' une d' elle, un couple agé, de Skjerdal, le village en face de chez nous. Chevriers-fromagers comme nous. Ils étaient en route pour rendre visite à leur fille qui venait d' avoir son troisième bébé. Borgny est morte, Birger est gravement blessé, ainsi que l' homme qui était dans la deuxième voiture. Vie et mort se côtoient de près.

11/11/2007

Il est temps de rentrer les chèvres

111107/1.jpg
L' automne est bien avancé, la neige descend de plus en plus bas.
111107/2.jpg
Le village est dans l' ombre. A Hjødlo, Øyvind fume les côtes d' agneaux pour le soir de Noël dans une petite cabanne prévue à cet effet
111107/3.jpg
Les chèvres sont encore en pature à Bortom, en face du village. Elles pâtures sous la falaise là ou le soleil réchauffe encore un peu. Mais au dessus d' elles les cascades sont gelées. Il est temps de commencer à les rentrer.
111107/4.jpg
Sur le fjord, la glace commence à prendre, formant des motifs surprenants. Ce n' est qu' au premières gelées que la glace prend devant le village, le fjord étant plein de l' eau douce des pluies d' automne. Plus tard dans l' hiver, il ne gèlera plus, même si il fait encore plus froid.
111107/5.jpg
111107/16.jpg
Les biques nous regardent arriver. Elles resteraient bien encore dehors, mais il y en a 140 à rentrer. Tout l' été elles restent en troupeau. Mais l' automne, quand elles sont taries et en vacances, elles se disséminent en petits groupes dans la nature. 
111107/6.jpg
Le bateau est plein, cap sur le village. Pas facile de faire la photo de tout le monde quand on est si près.
111107/7.jpg
111107/8.jpg
Sminkedokka (poupée maquillée) est à nous, l' autre aux voisins Gunhild et Stig Arne. Les leurs ont des marques rouges aux oreilles. On s' entraide pour retrouver et rentrer les chèvres.
111107/9.jpg
Vers l' est, la ferme de Aas, au dessus de Aurland, centre administratif de la commune. La commune regroupe 6 villages, 4 églises.
111107/10.jpg
Les chèvres ont découvert qu' elles sont attendues
111107/11.jpg
Déchargement. On a rentré 3 bateaux et demi de chèvres, soit 42 chèvres aujourd' hui. 25 étaient des notres, dont 6 chevrettes. Ce sont les moins expérimentées et on les rentre souvent avant les adultes.
111107/12.jpg
Torbjørn monte vers l' étable avec un groupe. Il traverse une ferme abandonnée qui est pleine de désordre et de poubelles.
111107/13.jpg
Je suis repartie sur le fjord essayer de faire descendre le reste des chevrettes qui sont encore très haut en les appellants. Elles on fait un bout de chemin puis se sont arrêtées pour manger. Cause toujours!
En les attendant j' ai fait quelques photos avant de rentrer bredouille.
111107/14.jpg
Un rayon de soleil sur les hauts du village. Il ne descends plus au centre.
111107/15.jpg
Le faubourg de Hjødlo.