Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/11/2007

Une chèvre ici, une chèvre là

2007/241107/1.jpg
La glace est en train de lacher prise. Il y a quelques jours, j' étais au bord de la plaque de glace, cherchant les dernières chèvres aux jumelles. Le vent poussait ma barque contre la glace, donnant les vibrations visibles sur la photo. Le bruit fait par la glace qui s' entrechoquait par le mouvement des vagues ressemblait au joli gazouillis d' une multitude d' oiseaux.
2007/241107/2.jpg
Trois chèvres repérées, une sous Tågingi, 2 dessus, nous partons à trois les chercher car l' endroit est plutôt difficile.
En montant, la vue sur le fjord montre bien comment la glace est en train de partir.
2007/241107/3.jpg
La vue vers Undredal, d' en haut (4-500 m d' haltitude) La paroi rocheuse s'éleve encore jusqu' à mille mètres au dessus de nous.
2007/241107/4.jpg
Au lieu du passage le plus difficile, il y a une chaine pour pouvoir passer.
2007/241107/5.jpg
Même pour les chèvres le passage est difficile. Gunhild en pousse une dans les bras de Stig Arne qui amortie la descente.
2007/241107/6.jpg
Le lendemain c' est un groupe de 6 qui sont descendues d' elles même. Il n' y a qu' a les cueuillir au bord de l' eau. Toutes les miennes, bravo les filles!
2007/241107/7.jpg
Undredal d' en face
.
2007/241107/8.jpg
.
.
2007/241107/15.jpg
2007/241107/9.jpg
La paroi rocheuse sous Nedbergo fait bien 400 m de haut. Un petit groupe de trois boucs et une chèvre pâturent depuis un moment dans le coin. Il sont presque toujours au bord du vide. Les chèvres n' ont vraiment pas le vertige!
2007/241107/10.jpg
Hier, samedi, Nous sommes d' abord montés chercher une chèvre solitaire à Britaskårane. Quelle joie de voir qu' elle n' était pas sauvage.
2007/241107/11.jpg
Redescendus au croisement du sentier de Nedbergo nous attachons la chèvre retrouvée à un arbre et remontons de l' autre coté du ravin.
2007/241107/12.jpg
2007/241107/13.jpg
 Les boucs viennent rapidement vers nous au bruit magique des granulés dans le sceau. Oh surprise, il y a une chèvre en plus avec eux. Mørkeblå (Bleue foncée) a une couleur pratiquement impossible à voir de loin. Remarquez comme est jolie sa queue retroussée en éventail. L' autre chèvre, blanche celle-ci, qui est dans le même coin, fait bande à part dans un endroit trop dangeureux pour tenter d' aller la chercher.
2007/241107/14.jpg
De retour au croisement, nous retrouvons la chèvre attachée. Storegut nous a donné bien du mal à la descente. Il a essayé de se sauver 2 fois et j' ai fini par l' attacher. Mais ce n' est pas facile de descendre dans ce terrain avec un bouc de 70 kgs en laisse qui tout à coup fait des bonds imprévisibles. L' autre bouc, Lykkegut, est très gentil. Je l' ai relaché juste au dessous de l' endroit ou Gunhild et Stig Arne ont perdu Violetta la veille. Elle ne voulais pas les suivre. J' espère qu' ils vont se retrouver. Il ne me manque plus que 2 chèvres, Violetta et Lilja, 1 bouc dans la pâture de Morki, dans le Nærøyfjorden, et la chevrette Mathilde qui je pense doit être morte, car il y a longtemps qu' elle manque à l' appel.

Commentaires

Bonjour,
Quelle vie rude mais qui doit être passionnante, les photos sont magnifiques, je reviendrai te voir.
Bon dimanche.
D@net.

Écrit par : D@net | 25/11/2007

quelle aventure , c'est plutôt sportif d'élever des chèvres en Norvège ! constatez vous une modification du climat dans le sens d'un réchauffement dans votre région ?

Écrit par : ulysse | 25/11/2007

j'ai des origine viking!! et tout ce qui nord m'intérèsse bravo, on sent que vous respirez le bonheur azdepuis 20 ANS JE VAIS AU NORD DU QUEBEC, passer 3 a 8 mois j'aime ces étendues et leur coté sauvage, c.a.d. des gens encore sain d 'esprit bravo contimuéz de nous envoyer de si belles photos de votre belle vie

Écrit par : langlade francoise | 25/11/2007

Que c'est beau...
ça donne envie de découvrir tout ça.
Je repasserai très vite.
Bon dimanche.

Écrit par : Sylvain | 25/11/2007

Toujours admirative devant les paysages magnifiques et cette vie dure, mais combien exaltante !!! Les chèvres quant à elles, sont superbes. Elles ne sont pas aussi belles chez nous. Bises et bonne soirée

Écrit par : CATALANE | 25/11/2007

...quels paysages grandioses, et vos chèvres sont superbes ! tous nos compliments !

Écrit par : Jeanine et René | 26/11/2007

Una niña amable como un pino español.

Tu es una niña
amable como un
pino español, siento
el tormento en el
sueño infinito de la
nueva mañana, y
la vida regresa
en el tímido canto
que silente decora…..

Écrit par : Francesco Sinibaldi | 26/11/2007

Les commentaires sont fermés.