Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/10/2007

Les chevrettes jouent à cache-cache

Bortomweb.jpg

La semaine du 29 sept au 7 octobre, toute la commune est en activité à l' occasion du "smaksakte"-festival, un festival Slow Food et de traditions locales. Voir http://www.smaksakte.no/. Toutes les idées d' activités sont le bienvenues. Cette année j' ai proposé d' emmener les gens interessés à Bortom, en face du village, voir les chevrettes et apprendre leurs noms. Le jour du rendez-vous approchait et je m' inquiétais car elles étaient très haut, à Britaskorane. La veille du jour J., puisque je peux voir toute la montagne de la fenêtre de la cuisine, je les vois commencer à descendre à un endroit impossible. Je saute dans le bateau et vais les appeler et les voilà qui dévallent la pente à toute vitesse pour venir me retrouver et manger les granulés apportés. Voilà exactement ce que je voulais montrer aux touristes!

Grosse surprise

Villgeit.jpg

Tout à coup je remarque une chèvre que je ne reconnais pas. L' air sauvage, des poils nouveaux sur le nez, elle se tient un peu à l' écart, prête à fuir. Sans aucun doute une des trois biquettes que nous avons pourchassé à 11 en décembre dernier, sans succès, et qui a survécu tout l' hiver dehors, juste en se gelant un peu le bout du nez! Presque un an sans contact humain. Ce n' est pas étonnant qu' elle ait l' air farouche.

Boules de bardannes dans les poils

Celles qui ont les plus longs poils, ramassent à l' automne les boules crochues pleine de graines de bardanne dans leur toisons. Ca y fait de gros paquets sérés très désagréables. Avec une carde j' ai débarassé les plus touchées.

Les Touristes

Je pensais qu' elles ne serait pas loin le lendemain, mais oh déception, elles avaient disparu. J' en ai appercu une demi à Holten, encore plus haut que Britaskorane. Les touristes aussi étaient plutôt décus: Il n' y a que 3 journalistes qui ont participés et qui étaient doublement décus: ni touristes, ni chevrettes à photographier! Mais le tour sur le fjord entouré des couleurs d' automne était quand même beau.

Grande virée en montagne

Grace à la visite d' un collègue fromager affineur francais, Hervé, j' ai encore pu faire une grande ballade en montagne.

HervéogRonja.jpg

Ivar nous à conduit en voiture au col de la route de Lærdal. De là nous sommes partis vers la falaise blanche, Hanklefjellet.

Motflåm.jpg 

En revenant vers le fjord, la vue s' est ouverte, magnifique. Flåm, au fond

Hervérein.jpg

Sur notre chemin, un kerne et un crâne de renne. Nous n' avons pas vu de rennes vivants, mais par contre plusieurs lagopèdes, une femelle de Grand Tétras et des bruants des neiges.

Undredal.jpg

La vue sur Undredal depuis le sommet de la falaise blanche. De là nous avons essayé de voir les chevrettes, disparu depuis le fameux dimanche. Mais rien. Le premier plan était de descendre par Holten que l' on voit ici, éclairé par le soleil, mais n' y voyant pas une bête nous decidons de descendre par Kappadalen, voir si elles n' y serait pas.

Girolles

Après une descente difficiles dans les caillous, sans rencontrer une seule bique, nous arrivons enfin sous la falaise. Je dit à Hervé: ici, c' est un coin à girolles. Et la seconde après on en voyait partout. Un peu délavées, elles étaient très pâles et se confondaient facilement avec les feuilles de tilleul qui jonchaient le sol.

Girolles.jpg 

Deux jours plus tard, ne voyant toujours pas les chevrettes, je prend le bateau et les jumelles, pour essayer de les retrouver. Je les découvre sous la grande falaise blanche, en X (voir photo du début). Trois jours après, je scrutais la montagne avec mes jumelles, essayant de voir òu elles pourraient être maintenant, sous la falaise? Non, rien nullpart. Tout à coup je pousse un cri: elles étaient redescendu jusqu' au fjord, (en Y sur la photo)!

Alerte aux voisins: si ils veulent récuperer leur chèvre sauvage, il y a une chance tout de suite.

Fanfegeit.jpg 

Nous débarquons à quatre. Regardez comme elle se tient à l' écart. Mais malgré un plein sceau de granulés et une ou deux approches, pas moyen de l' attrapper. Espérons qu' on aura plus de chance la prochaine fois et qu' elle ne rende pas trop sauvage le reste du groupe.

Le lendemain et depuis elles ont disparu de nouveau. Mais ce n' est pas grave tant qu' elles viennent nous voir de temps en temps. Il suffit d' être vigilant pour découvrir le court moment de passage en bordure du fjord. Et dès les premières neiges, on va les rentrer à l' étable.

Undredalhaust.jpg 

La vue d' en face, le 13 octobre 2007

Commentaires

Enfin, vous revoilà ! Superbe reportage.
Pendant votre absence, c'était imposssible de laisser un commentaire pour demander de vos nouvelles. Merci de revenir vers nous. A très bientôt.

Écrit par : planet taka-yaka | 16/10/2007

Superbes images !

Écrit par : Tietie007 | 20/10/2007

magnifique reportage....votre blog donne envie de visiter la Norvège je mets votre blog dans mes favoris

Écrit par : ulysse | 30/10/2007

Coucou petit frère, je suis chez une amie, nous venons de regarder ton reportage, je comprends pourquoi tu te plais autant dans ce beau pays, merci de nous en avoir fait profiter.
Bisous, à bientôt,
Evelyne
Ton livre intéressera certainement l'ami d'Annick ... lui s'intéresse aux sols et plantes.

Écrit par : lepage evelyne | 29/10/2008

Bonjour,

Ca fait deux fois que je revisite votre site, c,est magnifique, j,adore vos photos , paysages superbes , vos vaches et chevres..et la decouverte des fleurs,etc...le yravail de la yterre et les gens ont l,air en sante , vigoureux..felicitations.



FRANCOISE vivant au CANADA QUEBEC , D,ORIGINE francaise

Écrit par : FRANCOISE GREVILLOT | 12/12/2008

Les commentaires sont fermés.