Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/08/2007

CAEV et bébé phoque

Les chèvres ne reviennent pas de pâture 

Jamais nous n' avons eu autant de mal que cette année avec les chèvres en pâture. Normalement elles partent pâturer dans les pentes autour de l' estive le soir et sont de retour d' elles même le lendemain matin  vers 5-6 h. La traite commence à 6 h et si jamais elles ne rentre pas avant 7 h, on trouve qu' elles sont très en retard. Cette année elle partent très loin et ne reviennent pas. Tout l' été nous avons eu beaucoup de travail en plus à cause de ca. Il a fallu les appeller presque tous les jours et aller les chercher assez souvent. Ce matin par exemple on n' en voyait pas une à 6 h. Anna Elise qui grimpe comme une chèvre est tout de suite partie à leur recherche. Elle les a trouvé très loin et très haut (1500 m d' altitude, Melhus est à 150 m d' haltitude) La traite n' a pas pu commencer avant midi, le fromage a été très en retard et la production de lait baisse à cause de ces irrégularité de traite.

2007/040807/1.jpg

Photo prise du village: En 1, l' endroit derrière lequel Anna Elise les a trouvé . En 2, le troupeau en train de descendre (sous le chiffre), en 3, derrière les arbres, l' estive de Melhus.

2007/040807/2.jpg
Le troupeau un peu plus bas, en zig-zag le long du ruisseau. Avec les trois perdus cette semaine, il en reste 209. A la fin de la traite il en manquait encore 51 qui sont heureusement arrivées toutes seules avant la traite du soir.

A l' origine du problème: le CAEV:

Le CAEV (Caprin Arthritt Encephalitis Virus) est une maladie virale chez la chèvre, répendue dans toute l' Europe et peut-être bien le monde. La Norvège à décidé de s' en débarasser et les chevriers ici, recoivent des aides pour renouveller tout leur troupeau d' un coup et ainsi repartir avec des chèvres indèmes. C' est ce que nous sommes en train de faire. L' année dernière les 4 derniers exploitants du village ont élevés ensemble 280 chevrettes, complètement à l' écart du troupeau existant. L' automne arrivé nous avons abbatu toutes les chèvres, renouvellé et désinfecté les étables, mis du graviers frais autour et redémarré avec des troupeaux "neufs".
Tout c' est bien passé jusqu'à la sortie en pâtures de montagne. Le troupeau qui avant comprenait des chèvres de tous les âges, n' as cette année que des jeunettes d' un an, inexpérimentées. Ca ne se refait pas comme ca, d' un coup, une mémoire de troupeau. On réalise douloureusement comme nos vieux troupeaux étaient bien au point. C' était tellement naturel qu' on croyait que leur bon rythme de pâture était inné.

Bébé phoque:

Pendant que nous peinons avec nos chèvres, d' autres sont en vacances et pêchent dans le fjord.
 
2007/040807/3.jpg
 Aujourd' hui, Jan avait plein de beaux tourteaux dans ses filets, trois poissons et malheureusement un bébé phoque. C' est rare que les phoques se fassent prendre. En général ils mangent le poisson dans les filets, ne laissant que la tête, sans se faire prendre. Encore un jeune inexpérimenté qui en paye de sa vie.
 
2007/040807/4.jpg
2007/040807/5.jpg
Je n' ai jamais vu un phoque de si près et j' ai été étonnée des grosses griffes qu' il avait aux pattes.
2007/040807/6.jpg
Jan ne voulait que les crabes. Il m' a donné les trois poissons:
Une vielle, une limande et un lieu jaune
2007/040807/7.jpg
Il voulais aussi me donner le phoque, mais je n' avais pas le temps de m' en occuper et il est reparti dans le fjord, nourrir les crabes.

Les commentaires sont fermés.