Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/07/2007

Au secours des chevrettes

Ivar est d' attaque pour m' acompagner pour l' expédition. D' abord faire le sac: Corde de 100 m, baudrier, 8 de rappel, des granulés, les jumelles et en route. On a garé le bateau et la chienne au bord de la rive. La falaise sous l' eau est tellement abrupte qu' il ne faut surtout pas ouvrir l' ancre. Si non elle descend le long de la paroi et s' y acroche quand on veut la remonter. Il faut s' en servir comme d' un poids qui éloigne le bateau de la rive quand il descend.
Tout de suite, la biquette que nous avions vu hier est venue nous retrouver en compagnie d' une autre. Elles nous ont suivi tout le long.

220707/1.jpg

Nous sommes montés par le ravin à gauche, Koldegrufsa. Heureusement il ne pleuvait pas si non ca glisse et c' est encore plus risqué.
220707/2.jpg

Pendant toute la montée nous les entendions se pleindre et appeller.
Voici le rocher où elles étaient bloquées. Facile d' y descendre en sautant, difficile de remonter.
220707/3.jpg

Nous sommes arrivés par au dessus pour pouvoir attacher notre corde à un arbre. J' ai mis le baudrier et commencé à descendre. Surprise, il n' y en avait plus que trois! La terrasse était noire de piétinement et de fumier et vraiment pas très large.
220707/4.jpg

A mon approche, elles ont pris peur. Je me suis assise en leur proposant des granulés. Après quelques instant la première, Silkesvarta, est venue, mais les deux autres ne voulaient toujours pas. Tout à coup, la bonne idée: "Ivar, envoie moi des branches de feuilles bien vertes!" Elles se sont jeté dessus.
220707/5.jpg

Puis j' ai lié le bout d' une autre corde bien fort derrière les pattes de devant: "Ivar, tire!" Et voilà la première remontée. Elle s' est mise à brouter illico, mais par une idée bizarre, pendant qu' on remontait la deuxième, elle est redescendu en trois bonds! Du coup je l' ai fait passer en dernier.
220707/6.jpg

Puis il a fallu que je remonte. J'ai trouvé de bonnes prises et assurée par la corde j' ai rejoint Ivar et les chevrettes. En redescendant vers le fjord, je suis passée sous le rocher pour voir si je trouvais la quatrième, mais rien. Notre conclusion est que c' est celle qu' on a rencontré ce matin. Elle s' en est sortie on ne sais pas comment.
Arrivées au fjord elles se sont régalés d' algues.
220707/7.jpg

On en a donc retrouvé 5. Les 14 autres ont été vue par nos amis de Stigen, à la même hauteur où nous étions aujourd'hui, mais plus loin vers le ravin de droite où est la cascade (Koldegjelet) Pour plus de photos, voir l' album "expédition chevrettes"

Les commentaires sont fermés.